Passion Photo

Notre webzine photo

Tout savoir sur l'actualité des nouveaux produits photo

Nikon D610

 

10 bonnes raisons de craquer pour le Nikon D610

 

Intro

 

En ce début d’été 2014, Nikon nous propose l’héritier du D600, le Nikon D610.

 

Ces deux là ont beaucoup en commun, mais le D610 apporte malgré tout quelques nouveautés que nous allons détailler.

 

Vous n’avez peut être pas déjà craqué pour un reflex avec un beau et grand capteur plein format, il n’est pas trop tard, nous aurions pu vous vous donner 610 raisons de craquer pour le D610, mais bon 10 excellentes devraient suffire à vous faire craquer...

 

Conditions du test :

 

Les images en noir et blanc sont passées également par l’excellent Nik Software Silver Efex Pro 2. Bien sûr et comme pour tous nos tests, l’idée est de réaliser une véritable prise en main, de faire des images, de ressentir de bonnes sensations avec le boîtier, donc point de mire en vue, de test labo... nous utilisons le Reflex comme VOUS pourriez le faire, alors nous vous souhaitons une bonne lecture !

 

  1. Parce qu’il sait tout faire

 

Le D610 est capable d’à peu près tout !

 

Son AF (39 points) très tonique et sa cadence d’images (6 vues/seconde) l’autorisent sans craintes à faire de superbes photos de scènes, de sport. Sa mesure d’exposition déjoue tous les pièges (contre-jour entre autres), son flash intégré facilite la vie du débutant, débouche les premiers plans, et permet même de contrôler des flashes Nikon à distance !

 

Son capteur 24 Mp permet l’agrandissement papier presque sans limites.

 

Et comme il se veut universel, il dispose d’un mode HDR, d’un système de retouches intégré, il corrige les distorsions optiques à la prise de vue, un intervallomètre intégré, un mode surimpression, un mode D-Lighting et même un double niveau électronique !

 

Pour obtenir les couleurs que vous souhaitez, rendez vous dans le menu “Picture Control” vous pourrez choisir et même ajuster des modes couleurs et monochrome et les enregistrer.

 

Le D610 intègre 2 Slots SD pour mieux distinguer les photos des vidéos, ou pour doubler l’enregistrement des fichiers pour plus de sécurité !

 

 

Et en vidéo également que de progrès ! Le D610 enregistre des vidéos Full HD (1080p) à des cadences de 30p, 25p et 24p aux formats FX et DX. Il possède même une sortie HDMI sans compression vers des enregistreurs externes et contrôle audio haute fidélité.

 

  1. Parce que son ergonomie est excellente

 

En plus d’être solide (son corps est en alliage de magnésium), Le D610 est résistant (joints de protection antipoussière et anti-humidité) et endurant (obturateur garanti 150 000 déclenchements), tout ça dans un boîtier léger (850g seulement) !

 

Il possède donc un excellent viseur,une mesure intelligente, un corps robuste, mais il a aussi l’avantage de parfaitement tenir en main.

 

 

L’équilibre est parfait, y compris à une main. Les touches sont bien placées, certaines sont même personnalisables. L’écran 3”, 921 0000 pixels est clair, lumineux, traité anti-reflet, et même protégé par un écran solide.

 

Sur sa gauche, la double molette, PASM et cadences, est sécurisée, pas de mauvaises surprises en vues. Sur sa droite, la présence d’un écran de contrôle prouve que Nikon vise également les photographes experts. Au besoin le D610 peut être un grip optionnel, le MB-D14, très utile avec les optiques lourdes et en position verticale, dans lequel on peut y glisser deux batteries EN-EL15 (soit 1800 vues) ou six piles AA.

 

 

  1. Parce qu’il est simple à utiliser

 

Le boîtier est un vrai Nikon, donc les fonctions les plus courantes sont accessibles avec des raccourcis, inutile de passer par le menu.

 

Si vous êtes un habitué de la marque vous aurez absolument tous vos repères, la molette PASM à gauche, l’écran ACL à droite, le mesure de lumière près du déclencheur, etc, etc… mais le D610 se veut aussi un boîtier accessible à tous et toutes.

 

Le menu est donc ultra complet mais aussi simple et lisible, et si jamais subsite un doute, on retrouve LA touche la plus sympa du marché le “?”.

 

Et oui, on va dans le menu, on cherche le rôle d’une fonction, on maintient la touche “?” et hop Nikon vous explique à quoi elle sert !

 

Alors qui a dit que les gros reflex plein format étaient réservés aux pros ?

 

  1. Parce que son viseur est 100% (et même plus !)

 

Pour faire de bonnes photos, un bon écran et un bon capteur c’est formidable mais il manque une pièce maîtresse et essentielle : un beau viseur !

 

Rien de pire qu’un bon appareil photo numérique équipé d’un trou de souris ! Pour faire une belle image il faut un viseur confortable !

 

Le viseur du D610 est large, lumineux et précis, la composition sera aisée et sans mauvaises surprises.

 

Nikon a eu la bonne idée d’équiper le D610 d’un pentaprisme à 100% de couverture dont le grossissement 0,7 fois permet une visée performante.

 

 

Dans ce beau viseur on y retrouve toutes les infos indispensables :

  • Le couple vitesse/diaphragme bien sûr

  • les collimateurs AF et la validation du point

  • les corrections d’expo (mesure et flash)

  • la sensibilité ISO

  • le type de mesure (matricielle, pondéré ou spot)

  • le nombre d’images disponibles sur la carte mémoire

  • la mémo d’expo (AEL)

  • mais aussi le quadrillage électronique (en option dans le menu)

 

  1. Parce qu’il sait se faire discret

 

 

Le bruit de l’obturateur du D610 est déjà très discret mais il existe un astucieux mode Q ! Gare aux idées mal placées, ici le mode Q signifie “Quiet” (calme, discret, silencieux au choix).

 

Et nouveauté sur le D610, le mode “Q” est décliné en “Qc” pour “Quiet continuous” autrement dit silencieux et et continue (3 vues/sec).

 

Bon ok ce n’est pas le silence total mais cela permet de déclencher plus discrètement lorsque que l’on risque de gêner (spectacle, animalier, reportage).

 

  1. Parce que le Full-Frame c’est magique

 

Le Nikon D610 est équipé d’un capteur 24x35,9mm CMOS 24,3 MP (on dit FX chez Nikon), permettant d’obtenir de superbes transitions net-flou, des Bokehs ravageurs (surtout si on monte des cailloux à grande ouverture et dotés de diaphragmes dans les 8/9 lamelles).

 

 

Parce qu’un grand capteur assure une dynamique large (plage des valeurs entre les basses et les hautes lumières), les plans s’y détachent mieux des uns des autres, les flous y paraissent naturels, tout en gardant une belle sensation de netteté sur le point.

 

Faire des photos avec un reflex plein format c’est piqué et moelleux à la fois, inutile de monter un téléobjectif pour qu’ un visage se détache naturellement de l’arrière-plan ! C’est possible avec un 50mm, ou même avec un 35, 28 voire 24mm si le diaphragme est ouvert (F1.4, F2, F2.8)

 

Et puis avec un FF de 24MP plus rien n’interdit l’agrandissement géant !

 

  1. Parce que c’est un…Nikon

 

Et oui ça va être difficile de vous le cacher très longtemps mais le D610 est un….Nikon !

 

Et être un Nikon ça veut dire que vous avez accès à un nombre incalculable d’optiques, FX bien sûr, mais aussi APS-C (le D610 adapte viseur et capteur automatiquement), et manuelles, comme ces vieux cailloux Nikkor que l’on montait avec joie sur un Nikon FM2, et la liste n’est pas exhaustive !

 

Être un Nikon c’est aussi la tradition de s’équiper dans une vraie marque photo historique ! Donc les menus sont logiques, le boîtier n’est pas conçu comme un objet hi-tech mais il est fait, pensé par des photographes pour des photographes !

 

Et puis Nikon rime bien sûr avec tradition de la perfection de l’exposition ! Le D610 est équipé d’une mesure matricielle 3DII quasiment infaillible, probablement la plus fiable et la plus efficace du marché ! sans oublier la pondérée centrale (dont on peut personnaliser la taille) idéale pour le portrait et bien sûr d’une mesure spot très utile en photo de spectacle.

 

S’équiper en Nikon c’est la garantie de trouver un SAV ou de guetter de belles occasions presque partout dans le monde !

 

Alors des doutes encore ?

 

  1. Parce qu’il est abordable

 

Depuis le sortie du D700 il fallait choisir entre un boîtier expert, solide, plein format et assez coûteux et un boîtier pour l’amateur averti, voire pour la famille, avec des modes programmes simples, un poids léger, un prix raisonnable et un capteur APS-C ! Mais avec l’arrivée du D610, toutes ces qualités sont réunies !

 

Le boîtier peut séduire le gourmet, amateur de la belle image, forcément tenté par le Plein Format, mais aussi le photographe averti, exigeant mais avec un budget limité, en passant par le professionnel effrayé par les Reflex haut de gamme, trop lourds et trop chers pour lui.

 

Au moment de l’écriture de cet article, le boîtier seul coûte environ 1549€. Pourquoi résister à la tentation du beau quand elle est abordable ?

 

  1. Parce que la qualité d’image est là !

 

Le D610 enregistre des fichiers RAW (NEF = Nikon Electronic File) en 12 mais aussi en 14 bits et là on dit merci car les images gagnent en modelé et subtilité, les dégradés de couleurs sont plus naturels et plus riches. On dispose surtout d’une plus grande latence d’exposition dans les hautes et basses lumières et d’une belle palette de couleurs.

 

 

Et pour les allergiques du traitement des RAW, les JPG natifs aussi sont très bons !

 

On vous l’a déjà dit mais avec un capteur FF 24 MP et une bonne optique vous pouvez agrandir et recadrer comme vous le souhaitez.

 

Il est excellent en haute lumière, mais aussi en basse, les images restent excellentes jusque 6400 ISO ! le lissage du bruit reste discret.

 

  1. Parce que le couple D610 +24-85 fonctionne à merveille

 

 

Il existe au catalogue Nikon des zooms plus lumineux, ou avec des plages focales plus larges, mais Cupidon a bien joué le coup car le Nikon 24-85mm VR forme un divin couple avec le D610.

 

Sur un capteur capable de fournir de belles images à 6400 ISO, un zoom f3,5/4,5 suffit amplement. Il est équipé d’un verre ED et de trois lentilles asphériques. Il démarre au 24, focale fétiche des reporters et des fans d’architecture, et finit à la focale des amoureux du portrait, le 85mm.

 

Sa distance mini de 38cm est très efficace, à vous les portraits serrés ou les gros plans de fleurs.

 

Le moteur silencieux AF-S SWM permet le suivi du sujet sans compromis et son système anti-vibration VR II fait gagner jusque 4 vitesses, c’est bien pratique pour réaliser des vues nocturnes sans pied.

 

Son piqué est très bon, la distorsion plutôt bien contenue, sauf au 24mm, mais le D610 (ou Lightroom) la corrige parfaitement.

 

Quelques kits disponibles par Digixo :

 

Dernière mise à jour le 13/06/2017

Réagissez !

Votre email ne sera pas visible
 
Veuillez saisir le code de sécurité
Ce code est nécessaire pour prouver que vous n'êtes pas un robot

Commentaires

jeanfran - lundi 30 janvier 2017
je l utilise depuis sa sortie en 2014 et je voue que c'est un couteau suisse! on peut lui demander beaucoup de choses ensuite c'est a vous à pallier à ses maigres defaults en utilisation poussée ou hors limite. je l'associe regulierement avec un sigma art 24-105mm , je l'aime mon D610
Jypé - dimanche 30 octobre 2016
Passé d'un Nikon D300 à un D610 a été un vrai bonheur. Le piqué, les PDC de folies... Je suis enchanté par ce merveilleux cadeau que je viens de recevoir pour mes 60 ans
B-robert - mercredi 23 mars 2016
je viens de passer du d 5300 au d 610 et les seuls regrets c'est de pas y trouver d'écran multi-positions ni la fonction effets j'aimais bien la possibilité de choisir les couleurs mais bon pour ça il y a le d750 mais il est plus cher aussi . pour l'écran je vais utiliser pour prendre les fleurs sans être obligé de me rouler à terre un petit miroir je compte bien sur l AF pour faire le reste lol .
jfran - lundi 11 janvier 2016
j ai hésite entre un d750 et un d810 et finalement j ai opté pour un D610 , polyvalence , cout encombrement etc etc... je ne regrette pas mon choix! même si l autofocus est facilement pris en défaut en basse lumière et un temps de mise au point un peu long, ça reste une superbe boitier n surtout pour un amateur confirmé ! un an après son achat j'en suis encore fou! a chaque sortie je trouve des combinaisons nouvelles qui me ravissent.
eric - vendredi 24 avril 2015
j'ai vendu mon D800 pour ce D610 .. sans regret. je ne comprend pas la logique Nikon . ce boitier concurrence voire dépasse les boitier pro en qualité d'image. je suis d'accord avec ken rockwell
passionamateur - mardi 10 février 2015
depuis que j'ai ce boitier ,j'ai perdu l'envie de changer vers des nouveaux boitiers et je ne m' intéresse plus du tout au nouveauté boitier nikon .Ce boitier est merveilleux et je ne changerai de boitier que s'il me laisse tomber un jour .
Legacy - jeudi 15 janvier 2015
Appareil très performant au début correspondant en tous points à mes attentes.
Cependant au bout de quelques mois un problème est apparu sur l'obturateur entraînant une rupture de celui ci. On remarque une usure accéléré sur le volet confirmé par les photos prises par la société Nikon. Aucune prise en charge de la part du SAV de Nikon. L’appareil étant sous garantie.
L'évolution du d600 au d610 portant sur l'obturateur laisse penser à un défaut de celui-ci.
Marie Thé - lundi 1 septembre 2014
tout est magnifique; mais dommage avec mon objectif 24/70 1:2.8 ED AF-S nikkor je n'aurais pas le même résultat; dommage
CoursPhotoDijon.com - mardi 26 août 2014
D'accord à 100% (comme le viseur ;) ) avec ce test ! C'est un de mes boîtiers et je l'adore. Une petite merveille à un prix tout à fait correct !
Frédéric Coignot
violette - mardi 26 août 2014
J'ai craqué pour ce boitier. Avec un "banal"et récent 50 à focale fixe peu encombrant et léger , j'ai fait de très belles photos . Pas fan de la vidéo je me suis laissé séduire par ce plus par rapport à mon précédent boitier . A conseiller
O-Wilde - mercredi 20 août 2014
Mon premier FF après avoir fait mes armes sur un D3100.
Ce boitier est réellement excellent, le capteur est vraiment très bon est possède une excellente dynamique.
L'AF est précis bref un vrai régal a l'utilisation, seul les collimateurs un peu centrer peuvent gêner même si ce n'est pas aussi étriqué que ça puis on s'y fait et apprend a composer avec.
Coupler a la triplette Nikon 28/50/85 f/1.8 AF-S G les résultat sont vraiment excellent avec un excellent piqué tout en restant léger, bref un vrai bonheur a chaque utilisation.
J'aurais juste aimer un viseur un peu plus proéminent.
Bettylue18 - mardi 12 août 2014
J'ai du mal à comprendre pourquoi vous appelez cet article "test". Ça ressemble plus à une pub qu'à un test impartial. Certes, le D610 est un bon boitier, mais de la à ce qu'il n'ait aucun défaut...
Marce - vendredi 8 août 2014
J ai un d610 et suis parti en vacances en suede, un régal, suis d accord avec les 10 points notes ci dessus, de plus tout les objectis nikon sont compatibles.
Photus83 - vendredi 1 août 2014
Ouah! magnifique tout ca!! J'espère qu'il ne rencontrera pas ou plus le problème récurrent de son prédécesseur, le D600! Anciennement possesseur d'un D600, que j'ai vite revendu après avoir "profite" d'une opération de reprise à la FNAC (pour ne pas les citer) au profil du merveilleux D800!! Bref! pour moi, rien que le "nom" D6... me glace les os!! A voir!!
Dr_weird - mercredi 30 juillet 2014
pour le viseur 100% c est bien mais pour le coup le grossissement de 0.7 comparé a 0.94 du D7000 :(

jangointheweb - mercredi 30 juillet 2014
C'est un excellent boitier. Je l'ai depuis février avec déjà 3200 déclenchements (500 photos par mois) et je m'en lasse pas. Tout y est, la qualité de fabrication, le format 24x36, le piqué, l'ISO. Je l'ai couplé entre autres avec un 50mm 1.4G et là, stupéfiant. Je le conseille yeux fermés.
Top